User Tools

Site Tools


choix

Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

choix [2017/01/18 23:05] (current)
ginko created
Line 1: Line 1:
 +====== Choix ======
 +
 +===== Optimum =====
 +
 +Étant plus jeune, j'​avais la naïveté de croire en l'​existence de la perfection. J'ai tout de même eu rapidement la présence d'​esprit de comprendre que la perfection n'est qu'un concept. Une idée que le cerveau croit cerner mais qu'il ne fait que fantasmer.
 +
 +Malgré la réalisation de l'​absence de la perfection, je restais persuadé que pour chaque situation il existait un optimum et qu'il était tangible pour qui s'​attèle consciencieusement à l'​examen objectif de la réalité. Inspiré par les contre-arguments aux théories économique simplistes (non, les êtres humains ne sont des agents ni rationnels, et encore moins capables de rien que de prendre connaissance de toutes les alternatives possibles), j'ai compris que les optimums n'​étaient souvent pas visibles au premier abord. Ni même à l'​examen attentif pour une grande part des situations.\\
 +À cause de la finitude de nos cerveau, nous ne pouvons prendre en compte qu'un nombre limité de paramètres. Chacun de ces paramètres étant jaugé à l'aune de notre expérience subjective et déformé par le prisme biaisé de nos sens. La tragédie puise son essence même dans cet aspect de la condition humaine.
 +
 +Malgré la facilité de la généralisation de ce théorème, il m'a fallu bien du temps pour me résoudre à accepter l'​évidence : il est des situation où l'​optimum n'est rien de plus qu'un mirage. Pour n'​importe qui. Sauf évidemment pour Dieu (ou tout autre être infini : absurde). Car la finitude implique une capacité de traitement limitée. Ce qui signifie qu'il existe des cas hors de portée de l'​analyse. Et par extension qu'il n'​existe pas d'​être fini capable de déterminer l'​optimum en toute situation.
 +
 +En d'​autres termes, le choix rationnel est parfois un mirage. Il est des cas où il est tout à fait rationnel de s'en remettre au hasard car l'​analyse ne permet pas de distinguer le meilleur choix. Dans ces cas là, décider par le hasard économise les ressources cognitives tout en ne diminuant pas la valeur du choix. Autrement dit les méthodes de divinations peuvent être valides. D'​autant plus que la programmation biologique humaine possède des inclinations vers certaines méthodes divinatoires.
 +
 +Il va sans dire que se remettre au hasard pour décider reste une facilité dans laquelle trop de monde se laisse aller à outrance. L'​analyse rationnelle peut venir à bout de bien des problèmes et fournit des solutions adéquates (sans être optimales) dans bien des cas. Il ne faut pas l'​abandonner. Il s'agit seulement de savoir quand lâcher prise. Quand laisser le hasard décider.
 +
 +===== Coût =====
 +Le choix est un acte cognitivement coûteux. C'est pourquoi le cerveau possède un mécanisme qui rend plus difficile la remise en cause des choix effectués. Changer d'avis ne peut pas en général se faire de but-en-blanc. Il s'agit d'un processus qui doit être préparé sous peine de se faire dans la douleur.
 +Conduire quelqu'​un à changer d'​opinion peut se faire :
 +  * par la pression sociale : l'​humain se plie souvent à la majorité... ou bien s'y oppose. Dans tous les cas, le social polarise (par ex. les commentaires),​
 +  * par le temps et la répétition : j'​appelle cela l’accommodation,​ répéter cent fois une affirmation peut suffire à la rendre vraie pour certaines personnes,
 +  * par la suggestion (je préfère parler d'​inception) : il s'agit de suggérer l'​idée ou de la considérer comme prérequis implicite à d'​autres affirmations,​ mais il ne faut surtout pas l'​imposer. Cela demande du temps et de la finesse mais peut-être étonnement efficace.
 +
 +
 +===== Illusions et prisons dorées =====
 +Il est possible de simuler le choix soit en proposant une fausse alternative soit en occultant les vraies décisions avec des décisions bénignes. Il suffit que le sujet s'​imagine pouvoir agir pour qu'il se satisfasse de son état actuel s'il est un minimum confortable. Évidemment certains sujets agissent réellement et ne restent pas dans leur zone de confort. Mais les prisons dorées sont économiques pour qui souhaite contenir beaucoup de gens (au prix d'une fiabilité réduite, donc).
  
choix.txt · Last modified: 2017/01/18 23:05 by ginko